SOURRIEZ VOUS ETES VACCINÉ

Publié par FF440030 le

 

Dormez tranquille l’État et BIG PHARMA veillent sur vous.
Au temps des lumières les intellectuels ont rêvé le monde et les institutions pour constituer un État au service du Peuple au contraire de la monarchie qui enrichissait une minorité aux dépens d’une majorité.
Montesquieu a construit une belle théorie sur l’équilibre des pouvoirs pour limiter les dérives d’un État sans contrôle qui a inspiré nos constituants pour fonder la Vème République.
La catastrophe humanitaire de la Seconde Guerre mondiale a poussé les représentants des peuples à édicter des règles protectrices de l’individu et de ses droits fondamentaux inaliénables protégés par des textes internationaux.
Tout a été édicté pour tenter d’ éviter les dérives totalitaires d’un régime nazi qui a traité une partie des peuples comme du bétail, commençant par le stigmatiser, le persécuter puis le dépouiller et enfin l’éliminer de manière systématique, tout en menant des expérimentations médicales secrètes.
Plus d’un an après de début de la crise COVID que reste-t-il de ces règles protectrices ? 

– L’état d’urgence qui permet au Président de décider dans l’opacité est sans cesse prorogé,

–  Liberté d’aller et venir ( confinement, surveillance, attestations, impossibilité de pratiquer le sport, les loisirs,  les relations amicales )

– Droit de travailler ( sous condition de vaccin ou autre)

– De mener une vie de famille normale (interdiction de visite des grands-parents, des réunions de famille)

– Intégrité absolue du corps humain ( vaccination sans discernement ni information véritable des dangers, port de masques susceptibles d’être cancérigènes)

l- Liberté de pensée, de conscience (les contestataires de la pensée unique sont traités d’irresponsables, de complotistes)

– liberté d’expression (la  censure se généralise sur YouTube Facebook et les “grands médias ” pour tout ce qui concerne le vaccin)

– Liberté d’être soigné ( des médicaments sont interdits, les médecins ne peuvent plus prescrire librement)

– Absence de discrimination ( les données médicales de chacun sont diffusées et exploitées ) acceptation des minorités.( rejet de ceux qui veulent s’occuper eux-mêmes de leur santé).

La France est l’ ex-pays des droits de l’homme, depuis que le Président MACRON juste avant la fête nationale de l’unité et de la liberté a prononcé un discours hallucinant avec obligation vaccinale pour une maladie dont la mortalité touche essentiellement les plus de 80 ans et de 0.4 % ( officiellement moins de 3 % dans le monde).

https://fr.statista.com/statistiques/1101676/mortalite-maladies-virus-bacteries/

alors que les morts de 2020 sont à peine plus nombreux en France qu’en 2018.

(  + 19 000, 129 678 décès ont été enregistrés en 2020 en France contre 102 787 en 2019 et 110 843 en 2018 selon l’Insee et combien par suicide ?)

L’économie a déjà été jetée à terre au non du confinement dont l’efficacité sanitaire n’a pas été démontrée, alors même que 1800 lits viennent encore d’être supprimés dans les hôpitaux cet été pour des raisons indiquées comme budgétaires quand l’économie vit sous la perfusion de l’aide économique de l’Etat à l’origine de sa destruction..
Les “vaccins Covid” qui sont en fait de la thérapie génique sont tous en phase d’expérimentation 3, les populations servent volontairement de cobaye sous l’impulsion de la peur distillée quotidiennement par les médias.
Big Pharma fait de l’argent sur la maladie et non sur la santé qui ne lui rapporterait rien, l’État ( via les contrats signés) lui a assuré une irresponsabilité juridique quelles que soient les conséquences négatives des vaccins sur  la population.
Le passe sanitaire numérique stigmatisera les récalcitrants devenus parias et exclus de la vie sociale.
Les enfants qui ne sont pas malades seront vaccinés, les adultes le seront  une ou deux fois par an de façon habituelle dans les vaccinodromes pouvant traiter les troupeaux de volontaires.
La dictature numérique et son QR code à la Chinoise est en marche au prétexte sanitaire.
La liberté n’est pas soluble dans le modèle de contrôle total de l’individu par l’intelligence artificielle.
Anne ne vois tu rien venir ? Vas-tu te réveiller et comprendre l’avenir que l’on t’impose avant qu’il ne soit trop tard ?

16 juillet 2021

Catégories : Par défaut